L'Argentine


Infos utiles
Argent
Peso argentin
Décalage
été : -5h

horaire
hiver : -4h
Durée vol
13h
Langue
espagnol
Vaccins
non
Visa
non

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

Lionel Messi, un autre visage avec l’Albicèleste

D’après France Football, la célèbre star de football Lionel Messi qui éblouit aujourd’hui tous les passionnés du ballon rond est le joueur le mieux payé du monde avec plus de 31 millions d’euros de revenues annuels devançant son rival du clan madrilène Cristiano Ronaldo avec seulement 27 millions d’euros.

Le sacré phénomène Messi(24 ans) auteur cette année d’un parcours hors du commun marquant toutes compétitions confondues 53 buts et rajoutant à son palmarès une troisième Ligue des Champions et une cinquième Liga n’aura cet été qu’un seul rêve :mettre fin à toutes les critiques qui stipulent que le jeune talent n’est pas si attaché au maillot de son pays et qu’il est de loin moins performant en Albicèleste qu’au FC Barcelone en remportant cette fois-ci la Copa America qui se tient cette année dans son pays natal du 1er au 24 Juillet.

« J’arrive avec beaucoup d’envie. J’ai eu la chance de tout gagner avec la barça et aussi individuellement. Maintenant, mon objectif est de remporter la Copa America avec l’Argentine. »

Il faut savoir que Messi n’a cessé de décevoir dans ses apparitions avec la sélection argentine (16 buts en 56 sélections disputées). En effet, le joueur qui a tout remporté avec le club catalan n’arrive pas encore à tirer son épingle du jeu en se montrant pas mal de fois transparent. Et pourtant, pour José Pekerman, ancien sélectionneur de l’Albicèleste, l’échec de Messi est dû au mauvais mécanisme de l’équipe Ciel et Blanc toujours incapable de développer un style de jeu convaincant et non aux capacités et au rendement de Messi avec la sélection argentine. Pour d’autres techniciens tel que Angel Copa, Messi n’arrive toujours pas à développer du beau jeu avec l’Albicèleste faute de moyens et par manque d’automatisme et de cohésion entre les joueurs de l’Albicèleste, un défaut qui n’existe pas au Barça.

Pour le sélectionneur actuel de l’Argentine, Sergio Batista, il est temps de remettre la confiance au joueur miraculeux, de le protéger de la pression du public et des médias argentins et de préserver sa concentration « Mon n°9, c’est Messi ».

De son côté, Messi a rapidement nié à son arrivé à l’aéroport de Buenos Aires l’existence de problèmes avec ses compatriotes Juan Roman Riquelme, Carlos Tevez et Diego Maradona. « Vous me faites dire que je me bats avec Riquelme, Tevez et Maradona… Je n’ai de problème avec personne, et Maradona a toujours parlé de moi en bien, nous sommes en contact ».

L'Argentine
Rechercher un vol
Un service Altavacances